Culture

La camerise est le fruit du camerisier, un arbuste de la famille du chèvrefeuille qui peut atteindre de 1,5 à 2 mètres de hauteur. Le camerisier ne produit pas de pousses indésirables, n’a pas d’épines, supporte très bien la taille et donne des fruits l’année suivant la plantation.

Le camerisier porte quelques fruits dès l’année suivant la plantation. Par contre, la première récolte commerciale aura lieu seulement vers l’âge de trois ou quatre ans.

Le camerisier est peu sensible aux attaques par les insectes et les maladies, ce qui permet une production biologique ou sans ajouts chimiques.

Deux variétés compatibles sont nécessaires pour la pollinisation croisée et la nouaison.

UN FRUIT TAILLÉ POUR LE QUÉBEC

Le camerisier est un arbuste très résistant, capable de prospérer dans les conditions nordiques propres au Québec.

Sa rusticité lui permet de résister à des températures hivernales extrêmes, jusqu’à -47 °C, sans dommage. Les fleurs quant à elles résistent sans problème à des températures de -7 °C, sans porter préjudice à la production de fruits. Complètement adapté aux climats froids, le camerisier résiste naturellement aux hivers rigoureux et aux gels tardifs du printemps.

Dès son implantation au Québec en 2007, la camerise a rapidement attiré l’attention des producteurs et ransformateurs agricoles.